Pouvoir d'agir des habitants du 12e

Projet PICRI

Durant 2 ans, la Fédération des Centres Sociaux de Paris (FCS75), alliée à des chercheurs du laboratoire EXPERICE (Paris 13), mène une expérimentation sur trois quartiers parisiens, visant à replacer les habitants au cœur de la vie de la cité et des transformations urbaines.

Ensemble, ils ont présenté une candidature en réponse à un appel à projets de la Région Ile-de-France s’inscrivant dans le cadre du dispositif PICRI « Partenariats Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation ». Ce dispositif vise à favoriser le dialogue chercheurs-citoyens sur des sujets d’intérêt sociétal. Le 21 novembre 2012, le Conseil Régional a donné son accord pour financer en partie la mise en œuvre du projet.

Ce projet prend la forme d’une recherche-action basée sur la mobilisation collective des professionnels de deux Centres sociaux associatifs et d’habitants issus de leur territoire d’intervention, afin de créer les conditions d’une réelle participation dans le cadre de débats sur des sujets à identifier. Ainsi, il s’agit de partir d’une situation dite de « controverse », permettant de créer un espace de débat et de mobilisation parmi les habitants du quartier et d’essayer d’avancer vers la résolution de cette problématique.

Étape 1

Les salariés chercheurs déambulent sur le territoire de leur Centre à la rencontre des habitants, afin de recueillir leurs paroles et d’identifier les formes de solidarité existantes.
Tous les éléments recueillis sont mis en commun lors de rencontres avec les chercheurs, afin de tisser un canevas du territoire et d’en ressortir les principales problématiques.

Étape 2

Une restitution des informations recueillies est faite aux habitants. Sur cette base, un collectif se crée autour de la controverse ayant suscité le plus d’intérêt.
Ce collectif, accompagné du Centre social et des chercheurs, organise des débats autour de la controverse. Ces espaces de débat doivent amener à une production (texte, film, expo,…).

Étape 3

Le collectif d’habitants, avec le Centre social et les chercheurs, porte la controverse sur l’espace public. L’objectif est de présenter les productions liées aux débats aux acteurs concernés par les controverses soulevées.

Étape 4

Cette phase représente l’analyse des données produites, ce qui permettra de dégager des figures de la participation et de proposer des pistes de prolongement du projet.

Un peu de langage commun…

Pouvoir d’agir

Le pouvoir d’agir désigne, au sens large, la capacité pour les personnes de maîtriser ce qui est important pour elles, leurs proches, la collectivité à laquelle elles s’identifient. Yann Le Bossé, chercheur Québécois.

Dans la vie citoyenne et démocratique, le pouvoir d’agir désigne la capacité des citoyens à être acteurs des transformations de la société, c’est-à-dire :

  • Leur capacité à s’organiser pour mettre en place des actions en réponse aux problèmes et priorités qu’ils identifient ;
  • Leur capacité à peser sur les décisions qui les concernent.

L ’expression renforcement du pouvoir d’agir est une traduction française d’empowerment, qui désigne à la fois la capacité à exercer un pouvoir et le processus d’acquisition de cette capacité.
Ce processus se traduit à deux niveaux :

  • Individuel : le pouvoir personnel ou « pouvoir de…», qui passe par le développement des habiletés et compétences personnelles
  • Collectif : ce pouvoir collectif a lui-même deux dimensions possibles :

D’une part, le pouvoir social (ou « pouvoir avec ») qui passe par le développement de l’aide mutuelle, de la solidarité, de la capacité à agir avec les autres et de la constitution d’une force collective.

D’autre part, le pouvoir politique (ou « pouvoir sur » ) qui passe par le développement de la capacité à agir collectivement sur un environnement pour le transformer. Il s’agit de l’émergence ou de la consolidation d’une force sociale pour acquérir collectivement une meilleure maîtrise sur sa vie, sur son environnement, sur les décisions collectives qui nous concernent.

Suivez le projet

Une lettre d’information, publiée par la Fédération des Centres Sociaux de Paris vous permet de suivre le projet au fil du temps et d’ouvrir de nouvelles pistes de réflexions et d’actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *