Débat Citoyen au Relais59

Dans le cadre du « Grand débat » le Relais 59, a eu le plaisir de recevoir le député Pacôme Rupin (LREM) afin de discuter autour des thèmes de la démocratie, la fiscalité, la police, l’emploi et l’éducation avec les habitants du 12ème arrondissement de Paris. Enregistré le 29 Mars 2019.

Mobilisation Le Français Pour Tous

Jeudi 18 Octobre 2018 se déroulait la mobilisation à l’appel du collectif Le Français Pour Tous. Soutenu par un grand nombre d’association, cet appel a pour objectif de sensibiliser davantage les élus et les citoyens sur le droit inconditionnel à l’apprentissage du Français.

Continuer la lecture de Mobilisation Le Français Pour Tous

Le racisme ordinaire, comment lutter contre?


Tamara Lui, présidente de l’association Chinois de France, Français de Chine, David, Claude, Awa et Fatimata, habitants du 12e arrondissement abordent la question du racisme et des discriminations sous divers angles :

L’ignorance, l’humour, la peur, le racisme envers les personnes asiatiques, l’antisémitisme.

Avec le soutien de la DILCRAH.

Le Relais 59 signe une convention avec la MDE

Ces derniers mois, nous jouions malgré nous à cache-cache et nous n’arrivions pas à nous synchroniser. Aujourd’hui, c’est du passé et l’accord entre notre structure et la Maison des Ensembles (MDE) est bel et bien scellé.

Une convention nous lie désormais à la MDE nous donnant accès à leur studio d’enregistrement pour produire nos émissions « Sous l’Arbre à Palabres ». Un rendez-vous mensuel de 50 minutes où l’expérience des citoyens commente l’expertise sur des sujets de société.

C’est une étape importante pour notre atelier radio initié en octobre dernier. Après nos séances d’interviews et de montage, place maintenant à l’effet grisant produit par l’adrénaline des micros et les affres du studio !

L’aventure radiophonique continue : rendez-vous le 16 mars pour un test grandeur nature et le 20 avril pour notre première émission « Pourquoi les Africains quittent l’Afrique ? ».

Merci à tous nos animateurs ainsi qu’à l’équipe de la MDE qui nous accueille : Mathilde, Ines et Shäy.

Aménagement du studio : comme sur des roulettes !

Faire de la radio, ça implique à un moment ou à un autre de trouver un lieu où l’on peut produire certains contenus : émissions, chroniques, enregistrements et montages de toutes sortes.

Ce lieu, qu’on va pompeusement appeler « studio », doit avoir certaines qualités, remplir certaines conditions comme :

  • Une acoustique assez mate (où l’écho et la réverbération sont réduits) ;
  • Une bonne isolation phonique pour éviter les bruits parasites lors des enregistrements ;
  • Une place suffisante pour accueillir : technicien(s), animateurs/trices et invité(e)s.

Ce lieu, nous pensons l’avoir trouvé. Il s’agit de la plus petite salle informatique de l’@nnexe qui fait environ 17m².

Une salle souvent remaniée

Le destin de cette salle est probablement de changer régulièrement d’usage. Anciennement utilisée pour des activités diverses (réunions, cours de langue, accompagnement scolaire, cours de tablettes…), cette salle n’avait pas d’équipement informatique.

En septembre 2013, pour rendre notre espace numérique plus accessible aux personnes handicapées en fauteuil roulant, nous avons réalisé des travaux coûteux de mise aux normes :

  • dépôt et déplacement de la paroi vitrée ;
  • percement d’une porte pour un accès direct.

Au final, la salle a subi une diminution de quelques mètres carrés, mais elle a gagné en accessibilité.

Au printemps 2014, suite à un réaménagement mené sous une forme de chantier collaboratif à l’@nnexe, nous avons transformé l’espace en salle de cours, avec trois rangées de deux postes informatiques. Depuis ce temps, elle accueille des activités numériques : cours/ateliers et accès libres. Seul bémol, la rotation et le placement d’un fauteuil roulant à un poste est mal aisé voire carrément impossible.

plan-reamenagement-annexe_reduit
En jaune, l’espace de 17m² réaménagé en salle multi-fonctions

Vers un espace multi-fonctions

Cette salle (que nous devrions baptiser un jour), doit désormais remplir de nouvelles fonctions, car de nouvelles activités voient le jour à l’@nnexe : les ateliers fablab et les ateliers radio. Elle a donc pour mission d’être notre couteau suisse et de remplir 4 fonctions :

  • accueillir l’enseignement (informatique, langues…) ;
  • accueillir les accès libres informatiques ;
  • accueillir la fabrication numérique ;
  • accueillir les enregistrements et les ateliers radio.

Les modifications que nous lui ferons subir dans les semaines et les mois à venir permettront de répondre au mieux à ces besoins.

Les atouts de la salle

  • Elle est accessible aux personnes en fauteuil roulant ;
  • Son isolation phonique est assez bonne : nous n’avons pas de bruits venant de la rue ni du voisinage.

Les points faibles

  • Elle est en longueur : 3 m de large X 6,5 m de profondeur ;
  • Son acoustique est moyenne : une réverbération existe, mais elle est corrigible ;
  • Parfois des bruits parasites viennent des fluides présents sous les faux-plafonds (descente d’eau). Il faut prévoir aussi, selon l’heure où l’enregistrement a lieu, des bruits venant de la salle informatique contiguë.

Une première étape concluante

Aujourd’hui, nous avons franchi un premier pas. Pour accueillir vendredi 4 novembre prochain le groupe de l’atelier radio animé par Hervé Gardette, nous avons procédé à un premier réagencement de l’espace afin que le groupe de 9 personnes puisse se réunir autour d’une table.

Avec l’aide de Jeanne, notre stagiaire, nous avons poussé les tables contres les murs de gauche et du fond et nous avons monté une table sur roulettes avec nos restes de mobilier (pieds et plateaux).

Un bon résultat rapide et peu coûteux

En peu de temps, avec de l’huile de coudes et peu de moyens (une quarantaine d’euros pour les roulettes), nous avons pu :

  • Monter une table mobile suffisamment grande pour accueillir le groupe de l’atelier radio (3 plateaux de 70 cm X 80 cm) ;
  • Libérer un espace pour circuler plus facilement ;
  • Donner un vrai accès aux postes aux personnes en fauteuil.

Une fois encore, l’esprit jugaad a joué à l’@nnexe : faire bien avec peu de moyens. Merci Jeanne du coup de main. Affaire à suivre…

 

Ateliers radio à l’Espace Rondelet (Paris 12e)

visuel-flyer-radio

Depuis le vendredi 14 octobre, nous avons initié un atelier d’expression radiophonique hebdomadaire dans notre troisième local du 4, rue Rondelet (Paris 12e).

Sous la forme d’un espace d’écoute et de parole, le but de cet atelier est d’apprendre, petit à petit, à préparer et à animer une émission de radio.

Parler de ce qui nous concerne

Ensemble, animons un groupe de parole et d’écoute autour de sujets qui nous concernent, de choses qui nous préoccupent ou que nous voulons partager avec d’autres.

Et le faire entendre

Avec l’aide d’un professionnel de la radio, nous pouvons nous exprimer tous les vendredis matin (9h30-11h30), dans la joie et la bonne humeur.

Avec le temps, nous formerons des programmes radio pour partager nos réflexions et donner la parole à d’autres personnes, comme nous.

Rendez-vous à l’Espace Rondelet

Vendredi matin 9h30-11h30

4, rue Rondelet – M° Reuilly-Diderot (Paris 12e)

L’@nnexe sur Aligre FM

aligre-fmUne opportunité qui tombe à pic

Ce matin, je suis allé à Aligre FM pour parler du documentaire « Les Nouveaux Loups du Web » dans l’émission « Vive le cinéma » animée par Géraldine Cance et Véronique Godé.

Quelques jours auparavant, la société de production Jupiter Films m’avait contacté pour visionner ce documentaire du jeune réalisateur américain Cullen Hoback afin d’en rendre compte dans le réseau des EPN parisiens.

Puis est venue la demande d’aller en parler dans les médias : l’attachée de presse de Jupiter Films m’a finalement convié à le faire sur Aligre FM, chose que j’ai immédiatement acceptée.

C’était en effet une excellente occasion d’aller visiter cette radio historique de la bande FM parisienne créée en 1981 dans notre quartier. Pour notre projet de webradio, j’avais en effet l’intention d’approcher cette radio libre pour mesurer si un partenariat entre nos deux structures est possible.

Puisque la mission d’Aligre FM est de « créer et développer du lien social et culturel », j‘ai pensé que nous avions des valeurs en commun et donc, possiblement, des choses à faire ensemble.

Les studios, initialement basés rue d’Aligre (non loin de chez nous) ont été déplacés il y a plusieurs années rue de Montreuil dans le 11e arrondissement.

Les conditions du direct

Cela faisait un bail que je n’avais pas mis les pieds dans un studio de radio et de belles images m’ont soudain envahi. Souvenirs souvenirs…

Mes deux hôtes, Véronique et Géraldine, m’ont accueilli chaleureusement, mais une chose les préoccupaient : le technicien de l’émission ne donnait pas signe de vie. C’est ça le charme des radios libres : à Aligre, les techniciens sont bénévoles ou stagiaire et, manifestement, pas toujours très fiables… surtout le matin !

Le stress est donc monté jusqu’à son paroxysme quand, finalement, le messie a fait son apparition.

Chacun a pu s’installer en studio, plutôt vaste pour une radio libre. Grégory Robin, programmé en deuxième partie d’émission et ses producteurs associés proposaient des coups à boire.

On a donc pu commencer l’émission plus relax.